Habitat individuel

Toutes les solutions ventilation pour le logement pavillonaire

Guides conseils

Bien choisir ma VMC double flux


Principe

En ventilation double flux, votre air neuf tempéré et filtré est introduit au moyen des bouches de soufflage desservies par la centrale double flux. Par rapport à une vmc simple flux, vous disposez donc d’un second réseau dit de “soufflage”.

Le principe du balayage d’air reste inchangé.

Les systèmes se distinguent par leur capacité à récupérer plus ou moins les calories et sur des fonctions de confort. 


1. Moyenne efficacité

Les systèmes double flux à moyenne efficacité (60%) sont particulièrement adaptés au remplacement de produits existants et vieillissants ou à un projet de rénovation avec un investissement très maitrisé. Sur le plan thermique, il se rapproche des performances de la ventilation hygroréglable. 

Les + 
- Economique à l’achat et à l’usage
- Très bonne qualité d’air (air neuf filtré et tempéré)
- Isolement acoustique vis-à-vis des bruits extérieurs

Les -
- Pas de fonction by-pass
- Conçu pour une installation combles principalement 


2. Haute efficacité

Pour les systèmes double flux à très haute efficacité (90 %), votre ventilation vous permet de récupérer quasiment la totalité des calories de l’air extrait. Une qualité d’air optimale pour une dépense de chauffage liée au renouvellement d’air quasi nulle.
Au final, c’est deux fois plus performant qu’une ventilation simple flux hygroréglable. 

Les +
- Encore plus économique à l’usage avec les moteurs EC à très basse consommation - Très bonne qualité d’air (air neuf filtré et tempéré)
- Isolement acoustique vis-à-vis des bruits extérieurs

Les -
- Pas de fonction by-pass
- Convient seulement pour des petites et moyennes habitations (3 sanitaires maximum) - Surcoût d’environ 600 à 700 € par rapport à la moyenne efficacité 

Les +
- Ultra performant, certifié NF VMC, idéal en RT 2012
- Qualité d’air optimale (air tempéré, filtration fine)
- Isolement acoustique vis-à-vis des bruits extérieurs
- Fonction by-pass ( “free cooling”, compatible puits canadien)

Les -
- Surcoût d’environ 1000 à 1300 € par rapport à la moyenne efficacité


Conseils pratiques

Pour profiter au maximum des bénéfices produits et des performances d’une vmc double flux, vous devrez apporter une attention particulière sur l’entretien des filtres. En terme d’installation, votre réseau aéraulique doit se faire par l’intermédiaire de gaines avec une forte isolation thermique. Le passage sous d’autres éléments d’isolation ou en volume chauffé ne vous sera que plus bénéfique.