Habitat individuel

Toutes les solutions ventilation pour le logement pavillonaire

Guides conseils

Bien choisir ma VMC hygroréglable


Principe

La ventilation hygroréglable permet une modulation des débits en fonction du taux d’hygrométrie et de l’activité des occupants au sein du logement. Ces systèmes sous Avis Technique reposent sur l’association de 3 composants spécifiques : 

Plus performant sur le plan thermique,
l’Hygro B est devenue la solution RT 2012 par excellence grâce à son meilleur niveau de performance sur le plan thermique (jusqu’ à 16 % d’économie d’énergie).

L’installation nécessite juste un léger surcoût au niveau des entrées d’air hygroréglables à mettre en œuvre au niveau des menuiseries par rapport au système Hygro A. 


Quel groupe choisir ?

  • Economique à l’achat
  • Consommation maîtrisée de 35,7 W Th-C
  • Installation en combles 
  • Ultra performant, à partir de 8,4 W Th-C, plus silencieux
  • 80 à 130 € de surcout à l’achat
  • Retour sur investissement dès la 3ème année (sur base des consommations conventionnelles)
  • Installation en combles 
  • Spécialement conçu pour une mise en œuvre dans des espaces réduits (ex faux-plafond)
  • Très économique à l’usage avec seulement 12,4 W Th-C. 

Quel confort d'utilisation ?

Toutes les bouches des systèmes de ventilation hygroréglables modulent leur débit avec un niveau d’asservissement plus ou moins évolué. Pour cela, Nather vous propose des Kits de ventilation Hygroréglable : 

  • Efficace
  • Economique (comptez 40 € de moins en fourniture pour une maison T4 1 cuisine-2 sanitaires par rapport à une solution en bouches électrique ou à piles)
  • Facilité d’installation 
  • Installation filaire (alim. bouches en 230 V, supprime la gestion des piles, éco-responsable)
  • Confort d’utilisation 
  • Obéit au doigt et à l’oeil !
  • Facilité d’installation
  • Confort d’utilisation maximum avec détection de présence en WC 

Comment ça marche ?

LA BOUCHE SALLE DE BAINS a un fonctionnement autonome (sans piles ni alimentation électrique), un volet s’ouvre et se referme automatiquement en fonction de l’hygrométrie mesurée à la bouche.

LA BOUCHE CUISINE intègre un module hygroréglable autonome comme celui de la bouche salle de bains ci-dessus avec la possibilité de libérer le volet pour obtenir un débit pointe temporisé d’environ 30 minutes :

  • en actionnant mécaniquement la cordelette de la bouche
  • au moyen d’un bouton poussoir relié électriquement à la bouche sous 230 V (version ELECTRIQUE) ou sous 4,5 V (version à PILES -3 LR 06).

LA BOUCHE WC intègre juste un volet qui permet d’obtenir un débit permanent minimum et un débit de pointe temporisé d’environ 30 minutes que vous obtenez :

  • en actionnant mécaniquement la cordelette de la bouche
  • au moyen de l’interrupteur de l’éclairage (ou un bouton poussoir) relié électriquement à la bouche sous 230 V (version ELECTRIQUE) - automatiquement grâce au capteur de présence intégré (version à PILES - 3 LR 06)