Bâtiment tertiaire

Toutes les solutions ventilation pour le bâtiment tertiaire

Guides conseils

Comment dimensionner mon installation ?


Comment ça marche ?

La diversité des locaux (salles polyvalentes , restaurants, cuisines, bars, bureaux, salles de réunions, salles de classe, vestiaires, sanitaires, gymnases, ateliers etc.) fait que la ventilation sera traitée avec des solutions différentes.
Les débits à extraire sont fonction du nombre d’occupants, de la surface du local, du nombre et de la nature des équipements sanitaires, des éléments de cuisson pour les cuisines professionnelles.


Pourquoi ventiler ?

La ventilation mécanique contrôlée (VMC) est aujourd’hui obligatoire pour permettre :
• d’assurer une qualité d’air intérieur nécessaire et suffisante aux occupants
• d’évacuer les accumulations des divers polluants et les odeurs
• de préserver le bâti
• de répondre aux critères de sécurité 


Principe et réglementation

Les différents systèmes de VMC assurent un renouvellement d’air suffisant pour obtenir une qualité d’air intérieur acceptable en terme de concentration de polluants et de pallier les problèmes de santé. 


Pour réaliser une installation de VMC, il faut respecter

• le Règlement Sanitaire Départemental (1982)
• le Code du Travail (1984)
• la loi Evin (1992)
• le règlement de sécurité contre l’incendie dans les établissements recevant du public
• les exigences énergétiques de la RT 2012 


Produits à préconiser




Décret n° 2007-1133 du 24 juillet 2007 art. 5 1° Journal Officiel du 25 juillet 2007
Les emplacements réservés mentionnés à l’article R. 3511-2 sont des salles closes, affectées à la consommation de tabac et dans lesquelles aucune prestation de service n’est délivrée. Aucune tâche d’entretien et de maintenance ne peut y être exécutée sans que l’air ait été renouvelé, en l’absence de tout occupant, pendant au moins une heure.
Ils respectent les normes suivantes :
1° Etre équipés d’un dispositif d’extraction d’air par ventilation mécanique permettant un renouvellement d’air minimal de dix fois le volume de l’emplacement par heure. Ce dispositif est entièrement indépendant du système de ventilation ou de climatisation d’air du bâtiment. Le local est maintenu en dépression continue d’au moins cinq pascals par rapport aux pièces communicantes ;
2° Etre dotés de fermetures automatiques sans possibilité d’ouverture non intentionnelle ;
3° Ne pas constituer un lieu de passage ;
4° Présenter une superficie au plus égale à 20 % de la superficie totale de l’établissement au sein duquel les emplacements sont aménagés sans que la superficie d’un emplacement puisse dépasser 35 mètres carrés.